Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté


Les bibliothèques, derniers refuges de la gratuité et du laisser-vivre, sont aussi les nouveaux pivots du développement durable. Elles occupent une position unique pour aider les communautés à comprendre la signification d’un  bâtiment vert. Tout en soulignant certains exemples de constructions et de rénovations récentes qui se sont distingués, c’est la thèse que défend Jacquelyn Marie Erdman, du U.S. Green Building Council dans l’État des bibliothèques américaines 2012 :

As focal centers of our neighborhoods and towns, libraries are uniquely positioned to take the lead in helping communities learn and understand what green buildings and LEED mean for them…Green building initiatives go beyond the construction of the singular building and consider how the structure will integrate into the landscape and neighborhoods by encouraging participation in building healthier environments in which we live and work.

1. La certification LEED. On souligne la construction de la Mountain View Anchorage Public Library qui est le premier bâtiment certifié LEED-Or en Alaska. D’autres bâtiments durables qui se sont démarqués avec leur toits verts, leurs panneaux solaire, leur gestion des eaux de pluie, leur système de  géothermie, etc., sont présentés ici.

2. La mutualisation des services. Certains projets revendiquent des programmations étendues et  originales. Par exemple,   la bibliothèque de Kendall Neighborhood, Houston (Tex.) Public Library, s’insère dans un centre communautaire.  L’intérêt de cette démarche réside dans la mutualisation des services culturels et communautaires. Cette approche qui consiste à décloisonner les services de manière à créer un pôle citoyen n’est pas récente, mais elle tend à se répandre pour les bonnes raisons.

3. Le recyclage.  La présence de nombreux projets de bibliothèques émergent dans des bâtiments publiques recyclés, cela va des lieux commerciaux, jusqu’aux églises en passant par les édifices historiques ou les fermes.

Mais, ces observations ne soulignent pas assez que la construction d’un bâtiment certifié LEED ne représente  qu’une des manifestations d’un projet territorial et socio-responsable bien plus vaste et ambitieux, installé au cœur de la communauté, par et pour elle.  Un projet de tiers lieu durable, par exemple, devrait mettre autant d’emphase sur le  processus communautaire que sur le produit bâti. Deux méthodologies mériteraient de figurer au palmarès des meilleures pratiques favorisant la participation citoyenne, qui est un des domaines d’intervention de l’agenda 21 et du développement durable, visant à créer des lieux et des communautés durables.

1. Le design intégré. Cette approche permet de structurer l’ensemble du projet de façon rigoureuse en  réunissant des usagers et des professionnels de différents horizons incitant tous les participants à chercher des solutions en mode collaboratif, à sortir de sa zone de confort, à se requestionner, à expérimenter, de manière à favoriser l’innovation et l’atteinte de meilleures performances. À la façon du projet deliving lab SaT/CHU Sainte-Justine, les nouvelles bibliothèques gagneraient à passer d’un modèle centré sur l’usager (user-centric model) à un modèle dirigé par l’usager (user-driven model). D’une façon générale, toute bibliothèque constitue un living lab potentiel qui pourrait s’inscrire dans l’exploration de nouveaux usages socio-documentaires.

2. Une approche orientée sur le développement communautaire à la façon du modèle « Community-Led Libraries: Working Together With Your Community ». Working Together vise à changer la relation que la bibliothèque entretient avec toute la communauté et pas seulement les abonnés actuels qui sont généralement des citoyens satisfaits et fonctionnels. Cette approche permet de rejoindre et de comprendre les besoins des citoyens socialement exclus de manière à bâtir une bibliothèque inclusive.

Notons que l’approche Working Together, qui est probablement une des méthodologies les plus remarquables mise au point dans le monde bibliothéconomique, depuis quelques années, peut être adoptée par une bibliothèque indépendamment d’un projet de mise à niveau de ces équipements. 

Et, dans un contexte de construction d’une bibliothèque, cette initiative serait particulièrement opportune dans un contexte de défavorisation et de précarité sociale, notamment lors des phases de la cueillette des données et de la formulation des besoins au moment de l’avant-projet.

Le design intégré et l’approche Working Together sont des exemples d’interventions qui favorisent une médiation créative entre les citoyens, la communauté, les experts et les décideurs. Ces échanges permettent l’expression des besoins de façon plus granulaire aux différentes étapes d’un projet tout en contribuant à assurer une réappropriation des services et des espaces par les futurs utilisateurs.

La nouvelle bibliothèque de Halifax a été partenaire d’un projet de type Working Together avec un slogan éloquent qui disait : It takes a Community to Create a Library : ça prend une communauté pour créer une bibliothèque.

| La photo Guerrilla knitting in Halifax par seniwati est sous licence cc-by-sa source : Flickr. Cette image rappelle la manière créative utilisée afin d’inviter les citoyens à la première consultation publique pour la nouvelle bibliothèque centrale de Halifax. L’arbre était situé à proximité de la localisation du projet.|

About these ads

15 réponses à “Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté

  1. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | Bibliolecture | Scoop.it·

  2. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | -thécaires are not dead | Scoop.it·

  3. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté « la bibliothèque, et veiller·

  4. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | Bibliothèques en évolution | Scoop.it·

  5. Pingback: Le living lab dans la bibliothèque | Bibliomancienne·

  6. Pingback: Le living lab dans la bibliothèque – Marie D. Martel – Voir.ca·

  7. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | Espaces de bibliothèques | Scoop.it·

  8. Pingback: bibliothèques | Pearltrees·

  9. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | intelligence collective | Scoop.it·

  10. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | Actualites actions education | Scoop.it·

  11. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | Architecture Bibliothèques | Scoop.it·

  12. Pingback: Construire et rénover des bibliothèques en Amérique en 2012 : ça prend une communauté | Architecture des bibliothèques | Scoop.it·

  13. Pingback: Ce que participer veut dire | Bibliomancienne·

  14. Pingback: ProjetPeterPan | Pearltrees·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s