Nanoveille du 10 août 2012 : contre-culture, Paris littéraire, BitTorrent, riches écrivaines et science-fiction gratuite

Une nanoveille, une nanocollection de liens choisis, comme on dit des morceaux choisis, une sélection de mon butinage de la semaine, une page de curation culturelle avec un angle social et féministe.

1. Les archives de la revue Mainmise sont disponibles en ligne. C’est le fleuron de la contre-culture québécoise publié entre les années 70 et 80, l’«organe québécois du rock international, de la pensée magique, et du gai savoir », un « instrument alternatif d’information »,« une commune de production ». L’article du Devoir fait l’analyse de cette revue-folie :

On y prône l’individu comme sujet libre, sensible et volontaire ; le monde et la société y sont une « totalité organique » ; la transformation du tout passe par la libération de l’individu et sa transformation. Art, nouvelle technologie, ésotérisme, musique, drogue, écologie, sexe, alimentation, vie communautaire, souci environnemental, culture biologique, médecine douce seront des sujets récurrents.

2. Le chemin littéraire est la destination. La création d’initiatives de géolocalisation en lien avec la littérature que ce soit des parcours littéraires, des cartographies d’oeuvres ou du repérage de traces d’auteurs donnent, à mon sens, des résultats fascinants. Les propositions de Feedbooks avec la carte du Paris littéraire et le tour du monde en 80 entrevues d’auteurs sont des bijoux. (Les auteurs du Québec et du Canada brillent par leur absence dans la seconde).

3. Une sélection de 25 bibliothèques à découvrir sur Pinterest. Les 5 plus intéressantes à mon avis sont les suivantes :  New York Public Library Art & Picture Collection, Penguin English Library, UNLV Architecture Studies Library, California State Library, American Libraries magazine – ALA. On aurait ajouté Gallica, qui les coiffe presque toutes, si cette liste n’avait pas souffert d’un point de vue aussi américano-centré.

4. Les femmes se hissent au palmarès des écrivains les plus fortunés selon le magazine Forbes. Le trio Suzanne Collins, E.L. James et  J.K. Rowling est en train d’ébranler l’hégémonie des Patterson, King, Grisham et cie. L’argent scintille en ce moment du côté des jeunes adultes et de la littérature de genre.

5. Internet Archive offre un million de fichiers à BitTorrent : livres audio, enregistrements radios, films, livres numériques. Dans un article, Brewster Kahle fait cet annonce en soulignant que BitTorrent est désormais le moyen le plus rapide de télécharger des fichiers à partir d’Internet Archive :

BitTorrent is the now fastest way to download items from the Archive, because the BitTorrent client downloads simultaneously from two different Archive servers located in two different datacenters, and from other Archive users who have downloaded these Torrents already. The distributed nature of BitTorrent swarms and their ability to retrieve Torrents from local peers may be of particular value to patrons with slower access to the Archive, for example those outside the United States or inside institutions with slow connections.

6. La librairie de science-fiction Singularity & Co. à Brooklyn innove en introduisant un nouveau modèle de marketing et de sauvegarde des livres. Cette nouvelle librairie ouvre ses portes et propose de distribuer gratuitement ou à peu de frais des titres épuisés sur le web.

| L’image de la page couverture provient du site de la revue Mainmise |

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s