Nanoveille du 13 octobre 2012 : Vogue, Mo Yan, le livre numérique en foire, une boîte et un parcours à idées


1. Vogue Archive, un incontournable pour les amateurs de mode. La totalité des numéros, de 1892 à aujourd’hui, de l’édition américaine du magazine Vogue sont numérisés et accessibles en couleurs et en haute résolution. La base de données Pro Quest n’est pas des plus conviviales pour le feuilletage, mais on peut y faire des recherches précises sur des articles de mode, des marques, des collaborateurs, des photographes, des matières, des couleurs, des imprimés, etc. Et puis, dans une perspective anthropologique, comparer les couvertures de 1892 avec celles de la dernière décennie où l’on voit, entre autres, les Angelina Jolie et compagnie, quel choc culturel quand même ! Pour les abonnés de BAnQ (Bibliothèque et archives nationales du Québec).

2. 7 sites pour trouver des documentaires de qualité (en anglais). Voici une liste de sites qui proposent des documentaires ou des séries à visionner en ligne. Récemment dans Le Devoir, on nous invitait à voir Call the Midwife, et c’est là : on peut retrouver cette adaptation des mémoires d’une sage-femme produite par la BBC sur PBS. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre qu’un valeureux curateur réalise une liste du même genre destinée aux cinéphiles francophones.

3. Le prix Nobel de littérature à Mo Yan, décerné pour la première fois à un écrivain chinois. Le Quotidien du peuple version française a rapporté les réactions de certains grands journaux à la suite de cette annonce:

Dans ses romans et contes, Mo Yan brosse un large portrait et complexe de la vie rurale chinoise, tout en faisant valoir son imagination, avec des animaux narrateurs et des éléments de contes de fées. Ce qui rappelle les rhétoriques liriques des écrivains du réalisme magique de l’Afrique du Sud. (New York Times)

[L]es romans de Mo Yan sont des ouvrages audacieux avec une forte morale qui ont été écrits par une plume somptueuse, pleine d’imagination et de force.(The Guardian)

Mo Yan est un écrivain qui mêle le vrai, le faux, l’amusant et… autre chose. Ses architectures sont complexes, ses personnages insaisissables, ses narrations souvent ambiguës. C’est pourquoi, peut-être, Mo Yan n’a pas été inquiété par la censure (sauf pour Beaux seins, belles fesses*, mais pour des passages finalement secondaires). Il a un sens de la métaphore et de la digression trop sûr pour se laisser attraper. Pour cette raison sans doute, ses détracteurs (ils existent) lui reprochent ce qu’il ne dit pas ou ce qu’il n’écrit pas, plutôt que le contenu de ses livres, sur lesquels l’avis est globalement unanime : cet écrivain-là est un grand écrivain.(Le Monde)

* Beaux seins, belles fesses est l’histoire d’un jeune garçon resté pendu au sein de sa mère jusqu’à son adolescence.

4. Le livre numérique en foire. Pendant que la foire de Francfort annonce le décollage du livre numérique en Europe, le Canada semble avoir pris sa vitesse de croisière. L’étude de Booknet, publiée cette semaine, rapporte que 20 % des Canadiens ont acheté un livre numérique entre mars et juin 2012 et que la vente de livres numériques représente 16 % du marché du livre.

5. La création de la bibliothèque numérique HathiTrust ne viole pas le droit d’auteur. Le juge a donné gain de cause au projet de numérisation des universités en invoquant le Fair Use à l’encontre de la guilde des auteurs (Author’s Guild). Par ailleurs, et d’une façon générale, les projets de numérisation constituent des aventures à risques, et l’on peut s’inquiéter qu’ils ne servent pas toujours à étendre l’accès libre et gratuit au domaine public et à contribuer à l’enrichissement des biens communs numériques en ligne.

6. IDEA BOX, une boîte à idées qui rassemble une communauté. C’est une salle qui a essentiellement pour fonction de créer des liens entre les citoyens et de créer quelque chose de nouveau. Pour cette expérience de participation communautaire à la bibliothèque de Oak Park, on invite les gens à explorer, à apprendre, et à jouer autour d’une thématique artistique, comme le Mois de la poésie par exemple, ou scientifique. On s’approprie le thème, on bidouille, on regarde ce que les autres font, on en parle, et ça marche.

7. Demain dans ma vie, découvrir les lieux d’innovation parisiens. À Montréal, on connaît les Portes Ouvertes Design Montreal. Mais, voici une variante parisienne façon économie collaborative et design du futur qui pourrait nous inspirer : « L’initiative Demain dans ma vie, ce sont vingt lieux originaux à découvrir, pour partir à la recherche de l’innovation dans des lieux dédiés au numérique, au design, aux jeux vidéo, à l’édition, à l’environnement ou encore à la santé…Pour accompagner le visiteur, 34 parcours thématiques sont proposés, sous la forme de rencontres, conférences, sollicitant tous les sens possibles. Même le sens de l’humour. »

| Source de la photo [Idea Box] : Flickr, R.A.W. (Real Art Work) par Oak Park Public Library |

About these ads

Une réponse à “Nanoveille du 13 octobre 2012 : Vogue, Mo Yan, le livre numérique en foire, une boîte et un parcours à idées

  1. Ping : Nanoveille du 13 octobre 2012 : Vogue, Mo Yan, le livre numérique en | OhMyBook ! | Scoop.it·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s